1.horizontal film page banners.jpg

LE PRINCE OUBLIÉ

de Michel Hazanavicius

2020 | 101 min

Comédie, fantastique, aventure, famille|France, Belgique |Français (sous-titres anglais)|

à partir de 9 ans 

Avec :  Omar Sy, François Damiens,  Bérénice Bejo,  Sarah Gaye,  Keyla Fala, Bénédicte Mbemba,  Néotis Ronzon,  Philippe Vieux, Philippe Uchan, Philippe Hérisson, Mustapha Abourachid, Warren Zavatta,  Olivier Merle, Eye Haïdara 

Sofia, 8 ans, vit seule avec son père. Tous les soirs, il lui invente une histoire pour l’endormir. Ses récits extraordinaires prennent vie dans un monde imaginaire où l’héroïne est toujours la princesse Sofia, et son père, le Prince courageux. Mais trois ans plus tard, quand Sofia rentre au collège, elle n’a plus besoin de ces histoires. Désarmé, son père va devoir accepter que sa fille grandisse et s’éloigne de lui. Dans leur monde imaginaire, le Prince va alors devoir affronter la plus épique de toutes ses aventures pour conserver une place dans l’histoire.

Festivals :  

 

  • Arras Film Festival (France, 2019)

  • Festival international du film de comédie de Liège (Belgique, 2020)

Revues de presse :  

Superbe comédie familiale, cet éloge de l’imaginaire est inspiré par la fin du rite qui réunit parent et enfant, le soir autour d’un livre. De cette mélancolie inévitable, le cinéaste, encore surprenant, tire un film fabuleux, enthousiasmant où rayonnent Bérénice Béjo, Omar Sy et François Damiens.

— ​La Croix

 

Conte émouvant. Scénario très simple mais bien ficelé. Traitement poétique rafraîchissant, déjouant tout cynisme. Interprétation de qualité.

Avec Le Prince oublié, Michel Hazanavicius (OSS 117, L’Artiste, Le Redoutable) affiche encore une fois son goût pour les projets risqués. Son émouvant conte alterne scènes du quotidien familial et intrigues fantaisistes dans un univers métaphorique aux couleurs acidulées et aux décors kitsch. Or, en privilégiant un traitement poétique rafraîchissant, dénué de tout cynisme, le cinéaste évite tous les pièges du ridicule. Et parvient à rendre captivant un récit qui pourrait tenir en une ligne, grâce à une écriture ciselée et des personnages bien dessinés, défendus par une excellente distribution. Les effets spéciaux sont dignes des meilleurs films made in Hollywood, avec de l'émotion et un humour bien français en plus.

— ​Media Film

 

Si le ton est enlevé, joyeux et chatoyant, Le Prince oublié ne repose pas sur une suite de gags ou de réparties, mais sur un humour tendre, sans jamais être mièvre. De belles trouvailles poétiques traversent le film, comme le personnage aquarium où nage un poisson rouge, l’éléphant en tissu imprimé, les personnages imaginaires oubliés qui deviennent transparents…

Omar Sy, en papa délaissé, Bérénice Bejo, en célibataire esseulée, et François Damiens en félon de pacotille, sont à leur place. Michel Hazanavicius rend son univers plausible et ses effets spéciaux sont à la hauteur. Il fait de plus appel pour sa musique à Howard Shore, compositeur attitré de David Cronenberg et du Seigneur des anneaux.

— ​France Info

Par son sujet, Le Prince oublié rappelle La Boum, également sur le passage à l’adolescence, d’autant plus qu’une surprise-partie est au cœur des deux films. Mais Hazanavicius double son propos d’une réflexion sur la sortie de l’enfance par la perte de son imaginaire. Un imaginaire qu’il identifie au cinéma, où cinéastes et acteurs sont de grands enfants qui, selon Orson Welles, jouent à un "grand train électrique" quand ils réalisent un film.

Cette comédie sur un père face à sa fille qui grandit flirte avec le fantastique de façon originale.

— ​20 Minutes

 

Michel Hazanavicius signe un joli conte sur l’adolescence et les rapports entre père et fille.

— ​CNews

 

Une sympathique comédie familiale.

— ​Ouest France

 

C’est surtout un film familial autour de la dimension universelle d’une touchante relation père-fille, avec un Omar Sy dans un rôle qui lui ressemble.

— ​Le Journal du Dimanche

 

Au milieu de décors bigarrés et sous un déluge d'effets spéciaux qui en mettent plein la vue, le couple père-fille se révèle très touchant

— ​Le Parisien

Retour en haut de la page

PROGRAMME À L'ANNÉE LONGUE

CONTACTEZ-NOUS

Restez connectés :

info@cinefranco.com

647.860.1418

Dernière mise à jour : 22 janvier 2021

© 2019 CINEFRANCO. Proudly created with Wix.com