PACHAMAMA_7.jpg

PACHAMAMA: LE TRÉSOR SACRÉ

de Juan Antin

2019 | 72 min

Animation | France, Canada, Luxembourg | Français (sous-titres anglais) 

Après la visite du Grand Inca venu prélever les dus des paysans à l'État, un village de la Cordillière des Andes se voit privé de la Huaca, un totem protecteur en or qui représente Pachamama. C'est une épreuve pour les villageois qui comptent chaque année sur les pouvoirs de la déesse nourricière pour assurer l'harmonie et l'abondance de leur communauté. Intrépide, le jeune Tépulpaï partira aux trousses du fonctionnaire afin de récupérer la précieuse statuette. Dans sa quête, il sera rejoint par sa meilleure amie, la sage Naïra, accompagnée de son lama et d'un tatou. Le clan réussira-t-il à retrouver la Pachamama?

Festivals :  

 

  • Les César du Cinéma Français (France, 2019)

  • Festival international du film de Seattle (SIFF)
    (États-Unis, 2019)

  • Animation Is Film Festival (États-Unis, 2018)

  • Festival BFI du film de Londres (Royaume-Uni, 2018)

Revues de presse :  

Un film visuellement joyeux et bien raconté sur la transmission des traditions, le respect et la solidarité, autant de valeurs dont on ne parlera jamais trop.

— La Presse

 

Voilà un dessin animé formidable d'imagination et de poésie, qui embrasse un discours à la fois écologique et historique.

— L’Express

 

Ce film au message écologique est une merveille de poésie.

— 20 Minutes

 

En plus de sortir des sentiers battus sur les plans esthétique et culturel, Pachamama délivre un message écologiste sincère et humaniste, sans prendre les enfants pour des crânes à bourrer, ni les adultes pour des pollueurs invétérés, mais en faisant au contraire appel à leur intelligence et à leur sensibilité. Remarquable.

— À Voir, À Lire

 

Une œuvre d’art lumineuse et bienveillante.

— Libération

 

Conçu pour faire voyager les enfants, dans le temps comme dans un tout autre imaginaire que celui des habituelles productions mondialisées, Pachamama risque bien d’envoûter aussi les adultes. 

— Télérama

 

L’intérêt du film réside dans une animation à la fois naïve et complexe (on admire particulièrement les ciels, les paysages) et dans un message universel que toutes les générations devraient entendre : la cupidité des hommes est l’ennemie de la Terre nourricière, alias Pachamama.

— La Voix du Nord

Retour en haut de la page